Accueil
Remonter
Be 2007
Be 2008
Be 2009
Be 2010
Be 2011
Be 2012
Be 2013
Be 2014
Be 2015
Be 2016
Be 2017-1
Be 2017-2
Be 2017-3

Be Bop et Be Wa

Nées le 01/09/2006 (date approximative)

 

Page précédente   Page suivante

 

Année 2016

Janvier 2016

13/01/2016

Be Bop dort dans le coussin. Blue s'approche et rentre en douceur se coucher contre elle.

-

Be Bop s'est redressée, le comportement de Blue est inhabituel . En temps normal, elle accepte qu'un chat vienne dormir avec elle mais elle refuse le sens inverse et préfère se coucher sur le sol en attendant que la place se libère.

-

Blue ne se contente pas de rentrer dans le coussin, elle s'installe en positionnant ses pattes arrières contre Be Bop, la tête dans sa direction

---

-

Après l'avoir observée un moment, Be Bop se recouche lentement

-

le dos le long de la patte de Blue

-

14/01/2016

Blue partage son coussin quotidiennement avec Be Bop maintenant

---

 

-

16/01/2016

Be Bop se réchauffe près de Michel

-

20/01/2016

---

 

-

29/01/2016

Be Bop comme tous les chats de la maison apprécie Michel quand il lit

---

 

-

Le fauteuil ou le pull servent accessoirement de griffoir.

---

 

---

 

---

 

---

 

-

Velours veut ennuyer Be Bop mais elle se calme très vite.

---

---

 

---

 

-

Février 2016

03/02/2016

Be Bop

-

07/02/2016

Michel et Be Wa

-

13/02/2016

Dans la maison, par temps froid ou humide, les 4 pattes partagent les coussins.  C'est le cas de Be Bop et Jarouska.

Il pleut beaucoup, le champ est inondé et par endroits je m'enfonce à mi-bottes. Jolas et Jarouska aiment particulièrement mais au retour elles sont extrêmement boueuses.  Cette fois, Be Bop a trouvé que trop c'est trop et elle a commencé à nettoyer la patte de Jarouska

---

 

-

Je n'ai pas les photos pendant qu'elle lui lèche consciencieusement la patte et tire sur les poils encrassés, elles sont trop floues. Jarouska  est étonnée, elle ne sait pas comment interpréter cette action, à tout hasard, elle retire doucement sa patte.

-

14/02/2016

Opaline recherche de la chaleur, de la présence, et, ce qu'elle a trouvé de mieux, c'est à l'intérieur du pull de Michel qui grâce à elle, ressemble, au choix, à un mec attendant un bébé ou à un buveur de bière. Be Bop, jalouse, a voulu profiter elle aussi du moment lecture de Michel et elle n'a rien trouvé de mieux que de se coucher sur le pull, bien posée sur le corps d'Opaline qui, exceptionnellement accepte ce complément de chaleur.

-

22/02/2016

Blue ne joue plus à patauger depuis longtemps, mais là elle est tombée dans la boue qui immanquablement la parfume,  Be Bop commence à hésiter à partager un coussin avec elle.

---

---

-

Le mieux est de tourner le dos aux effluves tout en profitant de la chaleur animale

---

 

---

 

-

Be Wa observe de loin

---

 

-

Mars 2016

01/03/2016

Be Bop et Be Wa par Laurence Candido

-

---

 

-

11/03/2016

Après le décès d'Opaline, les chats reprennent leurs habitudes mais dans l'ensemble, ils restent assez proches de nous.

Be Wa

-

Be Bop

---

 

---

 

---

 

---

 

-

14/03/2016

Be Bop et Don Gio

---

 

---

 

---

 

-

Be Wa contre Michel

---

  

-

15/03/2016

Be Bop et Blue

---

 

-

17/03/2016

Be Bop

-

23/03/2016

Ce matin, Don Gio était fatigué, Be Bop lui a tenu compagnie

---

-

30/03/2016

Be Bop essaye le carton de Velours

---

 

---

---

 

-

Be Wa imite les poses de Velours

---

---

 

-

Avril 2016

11/04/2016

Ils apprécient le nouvel emplacement du coussin de Blue et c'est devenu leur coussin préféré dans lequel Velours et les deux Be n'hésitent pas à cohabiter. Dièse préfère son indpendance.

-

13/04/2016

Be Bop

-

Mai 2016

03/05/2016

 Jarouska et Be Bop échangent leur bisou matinal. Cela n'empêchera pas Jarouska de courser Be Bop un peu plus tard dans la journée en dehors de la maison.

---

-

Be Wa et Dièse

 

-

06/05/2016

Blue et Be Bop

---

 

-

09/05/2016

Les hirondelles lancent leur cri d'avertissement, nous savons qu'un chat vient de rentrer dans la pièce et qu'il e se contente pas de passer. Vérification faite, c'est Be Bop qui attend patiemment qu'un repas tombe du plafond.

-

Juin 2016

 

09/06/2016

Tous les soirs au retour de la promenade, un chat nous attend sur le pas de la porte ou à proximité

-

Courant Juin

Opaline n'était pas souvent dans la maison mais elle avait un territoire bien marqué avec plusieurs places bien définies et je réalise maintenant que les autres chats n'utilisaient pas ou très peu ses emplacements favoris alors que maintenant ils le font de façon systématique.

Be Wa s'est installée dans l'arbre à chat d'Opaline, à sa place préférée quand elle voulait dormir profondément.

---

-

J'ai déplacé le carton de Velours sur le fauteuil, Be Bop aime bien cet emplacement et elle l'utilise assez souvent maintenant en plus des coussins douillets.

-

Juillet 2016

22/07/2016

Gros orage. Dièse a pris la précaution de rejoindre la maison avant le gros de la pluie. Be Wa est sur son arbre à chat, il n'y a que Be Bop qui n'était pas avec nous. A 10 h la pluie s'est un peu calmée, . Be Bop  profite de l'accalmie pour nous rejoindre, elle est trempée.

-

Aout 2016

13/08/2016

Au retour de la promenade, Be Wa nous attend

-

Quand nous approchons, elle rentre dans la maison

 

-

19/08/2016

Be Bop

-

Be Wa

  

---

---

---

-

Septembre 2016

Comme nous ne connaissons pas leur date de naissance, nous avons pris le 1er septembre comme point de repère. Elles fêtent leurs 10 ans

 

Be Bop

---

---

---

---

 

---

---

---

---

  

-

Be Wa

---

 

---

 

---

 

-

Be Bop et BeWa attendant leur repas ménager

---

 

-

Be Bop

-

Be Wa

-

17/09/2016

Les chats

Je ne sais pas si c'est notre humeur ou un besoin pour eux de se regrouper après le décès de Velours mais nos chats montrent un changement dans leur comportement.

 

Be Bop

 Dans la journée, Be Bop se repose au milieu des chiens et elle dort sur leurs coussins. En extérieur, c'est une autre affaire.  L'ouverture de la chasse aura lieu demain et, depuis hier, il y a des faisans qui trottinent sur le chemin ou qui passent dans le champ. Les chiens, Europe et Feedback en tête,  sont partis derrière une piste toute fraiche de faisans et se sont retrouvés nez à nez avec Be Bop. Elle a appliqué sa technique de "je ne bouge pas", encerclée par un groupe de léos délirants  et nous étions trop loin pour envisager de la protéger. Michel a tenté un rappel qui a provisoirement détourné  l'attention de nos chiens et Be Bop en a profité pour bondir dans un arbre à proximité.  Gluck a été le premier à revenir  vers moi suivi par Don Gio. Mes petites Muyres avaient fermement l'intention de s'amuser, elles sont restées avec Feedback et Europe au pied de l'arbre, puis Jarouska est quand même revenue mais Jolas était devenue sourde momentanément. Impossible de se faire obéir de Feedback et Europe qui tournaient, pistaient, sautaient.... Il a fallu les remettre en laisse pour rentrer à la maison. En soirée, Be Bop est revenue, trempée et émotionnée mais sans une seule  égratignure. Cela confirme l'évolution que nous entendons quand Europe et Feedback signale de leur enclos les passages des chats. Les aboiements féroces des premiers jours se sont transformé, en un trimestre, en simples signalements de reconnaissance.

---

 

---

 

-

Be Wa

 Elle devient de plus en plus indépendante. Cela avait débuté avec le décès d'Opaline et cela s'accentue depuis celui de Velours. Elle a adopté l'arbre à chat d'opaline et les autres chats ne vont pas sur son territoire.

---

---

 

---

-

18/09/2016

Il pleut, c'est l'ouverture de la chasse et Michel lit "Deuil pour Deuil", le livre de Joëlle Herrerias.

-

Be Wa, lovée sur ses genoux a confiance dans "son humain",

-

23/09/2016

Be Bop est dans la chambre

 

-   

et Be Wa dort roulée en boule au fond de la corbeille à papiers.

Nous surveillons les réactions des chiens et tout va bien jusqu'au moment où Be Wa se réveille et décide de sortir. Aussitôt mes petites Muyres donnent l'alerte et les voilà derrière la chatte, entrainant Feedback et Europe. Cette fois il a suffit que Michel rappelle Feedback et je l'ai raccompagné dans son enclos. Il m'a suivi en bougonnant mais il a bien obéit je pense qu'il a fait le lien entre son comportement avec les chats et la restriction de son espace.  Europe a été moins obéissante et il a fallu que Michel la ramène jusqu'à la porte de son enclos.

-

26/09/2016

Les chiens et les chats

10 h : Feedback et Europe sont dans la pièce, Be Wa est dans sa panière. Be Bop passe discrètement et va se coucher sur un lit. Je ferme la demi porte de la chambre et nous surveillons le comportement des chiens. Un moment après, c'est au tour de Dièse de rentrer tranquillement dans la maison sans être remarquée. Elle va boire puis elle passe dans la pièce des hirondelles. Feedback l'aperçoit, il se précipite, elle file dans la chambre, je rappelle le chien et il obéit d'où beaucoup de félicitations. Dièse s'installe sur le lit pour une longue sieste. Un bon moment après, Be Wa quitte son panier poursuivie gentiment par les petites Muyres toutes joyeuses. Bien sûr, elles sont vite rejointes par Feedback et Europe. Reprise en main des chiens qui se calment, donc ils restent avec nous.

Be Wa entre tranquillement, s'installe entre eux deux et commence une toilette.

-

Provocation assurée! Feedback se redresse, Michel le calme mais cela ne devrait pas durer.

-

Je fais se déplacer Be Wa qui, nonchalamment, veut se coucher sur un fauteuil puis se décide pour un autre meuble et elle recommencera une toilette.

---

-

Pendant ce temps, Feedback, retenu par Michel, n'a qu'une envie : foncer!! Michel le lâche, il arrive sur le chat qui perd son flegme et comme il veut le poursuivre avec Europe, bien réveillée cette fois, nous les ramenons chez eux. C'est certain, les chiens ont compris ce que nous ne voulons pas mais les chats ont compris que nous les protégeons et ils montrent qu'ils sont chez eux.

-

29/11/2016

Les chats ont compris le danger représenté par Feedback et Europe qui ne se comportent pas exactement comme les autres léos de la maison. Quand nous allons dans le champ, Dièse observe du haut du hangar mais ne dit plus bonjour. Dans la panière à papiers pour allumer le feu dans la cheminée, Be Wa fait de même.

---

-

Octobre 2016

10/10/2016

Feedback et Europe sont chez eux, les chats investissent la pièce et les coussins.

Be Wa

---

---

 

---

 

-

Be Bop

---

 

---

 

---

 

-

17/10/2016

Ce matin, Be Wa a expliqué qu'elle en avait assez d'être déposée dans la chambre quand je veux faire rentrer Europe et Feedback. La grande pièce est "sa maison" et elle y restera, c'est compréhensible.

Europe avait envie d'entrer au même titre que les autres chiens et c'est compréhensible.

Qu'elles aient décidé de faire la sieste dans le même coin, l'une sur la chaise l'autre au pied en se tournant le dos, ni vu ni connu.... c'est compréhensible

Qu'ils aient décidé de s'entasser tous dans la même pièce .....c'est ...c'est compréhensible

-

Je fais des efforts et je m'affiche mes images mentales :

Aie confianceeeeeeee!!!!!!

 et

RESTE ZEN !!!!!!!!!

-

mais je surveille malgré moi : C'EST COMPREHENSIBLE!!!!!

-

22/10/2016

Michel a installé une chatière au fond du couloir, comme cela, les chats pourront sortir sans passer devant les chiens. Sur la notice il est indiqué qu'il faut leur apprendre en douceur à l'utiliser. Chaque fois qu'un chat veut entrer ou sortir, je le prends dans les bras, gros câlins, direction la chatière, je pousse le battant et je l'invite à passer. Chaque chat réagit à sa façon, certains sont curieux, d'autres méfiants.

 Be Wa dort dans la chambre, Feedback dort dans la grande pièce. Be Wa veut sortir, elle vient dans la grande pièce, monte sur le rebord de la fenêtre et miaule. Feedback réveillé en sursaut lève la tête avec un air égaré. Je prends Be Wa, direction la chatière, j'ouvre le battant, je l'encourage à passer et...elle file dans la chambre sous le lit. Retour dans la grande pièce, le téléphone sonne, Be Wa revient et miaule, Feedback n'a plus l'air égaré, seulement très motivé. Je décroche le téléphone, chope Be Wa au passage, demande à Feedback de ne pas bouger, et, comme je suis pressé, j'ouvre la porte et propulse Be Wa dehors. je commence la conversation, j'entends le bruit du battant de la chatière qui claque et je vois Be Wa qui revient, miaule et s'installe sur le rebord de la fenêtre : c'est par là qu'elle veut sortir. Feedback est prêt à m'aider pour la faire disparaître, je préfère le mettre dehors.

  17 h 30, Feedback et Europe repartent chez eux, les chats reviennent la maison

 

---

 

---

 

-

Le repas du soir est souvent un moment privilégié

Les chats mangent dans la même pièce que Haendel et Gluck, c'est la petite pièce aux hirondelles. Comme ils ont subit la contrainte de la présence d'Europe et Feedback dans la journée, ils sont servis les premiers.

---

 

---

---

 

-

27/10/2016

Dès que les 2 terreurs ne sont plus là les chats viennent dans la pièce.

 

-

31/10/2016

Europe observe Be Wa.

Elle ne s'est pas précipité comme elle le faisait les premiers temps, elle a même réussi à rester assise.

-

J'observe Be Wa qui observe du haut de son arbre à chat, c'est une chaine sans fin !

 

---

 

-

Au moindre danger elle réintègrera le dessus du buffet

-

Novembre 2016

01/11/2016

En soirée, Be Wa descend de son buffet et s'étale sur le coussin utilisé par Europe précédemment.

 

---

 

-

Be Wa et Be Bop attendent leur repas

 

-

07/11/2016

Be Bop entre ses léos préférés, Jolas et Jarouska, le soir, quand Europe et feedback ont réintégré leur enclos.

-

19/11/2016

Les chats

Au niveau des chats et Europe nous rentrons dans une période routinière, la journée, la maison est à Europe (sauf la chambre), à la tombée de la nuit elle redevient le domaine des chats. Dès que nous nous levons, ceux qui sont dans la maison migrent spontanément dans la chambre, protégés symboliquement par la demi-porte ou ils grimpent en haut de l'arbre à chat et passent une partie de la journée sur le buffet. Dès son entrée dans la maison, Europe, les yeux hyper vifs, explore tous les endroits où ils pourraient potentiellement être :

  • direction la chambre et vision rapide par dessus la porte en poussant des gémissements quand elle en voit un

  • parcourt de la grande pièce et repérage de ceux qui pourraient encore dormir

    •  derrière la télévision,

    • sur les chaises,

    • dans la panière à papier,

    • sur le buffet (plus difficile il faut qu'elle saute sur place mais cela ne garantit pas une bonne découverte)

Ensuite elle demande à sortir et vérifie les enclos. Elle sait qu'ils passent dans l'enclos attenant à la maison mais elle a découvert récemment que Dièse dort dans un autre enclos, à l'intérieur de la cabane et sur le siège d'une des tondeuses. Bref elle voit des chats partout, ils semblent se multiplier comme des petits pains et quelquefois, quand elle dort sur son coussin elle se redresse en sursaut car il y en a qui demandent à entrer par la porte, par la fenêtre ou qui descendent du buffet, qui longe la cheminée, qui passent sous son nez, entre ses pattes quand elle est debout, de quoi faire des cauchemars. En plus les coussins et ses coussins préférés doivent être fortement parfumés, Be Bop et Be Wa s'y employant méthodiquement en y dormant toutes les nuits.

---

 

-

Décembre 2016

07/12/2016

20 minutes de tête à tête

entre Be Wa et Europe

-

-

Depuis quelques jours, les chats sont repartis à l'assaut d'Europe et de Feedback ou plutôt sont repartis à la reconquête de leur territoire confisqué dans la journée par Europe et Feedback. Ils sortent de la chambre protégée symboliquement par la 1/2 porte et viennent manger dans la pièce des hirondelles pendant qu'Europe et Feedback dorment dans la grande pièce. Les chats abordent aussi la grande pièce avec précaution, allongeant le cou pour voir où sont les 2 dangereux ou marchant lentement vers la porte ou la fenêtre pour demander à sortir selon leurs anciennes habitudes.  J'ai l'impression que les 2 léos font quelques fois semblant de ne pas les voir ou les entendre, sinon ils se lèvent et poursuivent au petit trot le chat qui réintègre la chambre. Europe pousse des gémissements ou aboie avec une voix aigue en les observant par dessus la 1/2 porte puis elle revient se coucher. Feedback agit en silence et par conséquent je ne sais pas ce qu'il pense vraiment.

Quand nous partons en promenade, les chats réintègrent la pièce et surveillent notre retour derrière la fenêtre. En principe, quand j'ouvre la porte, ils sont déjà  dans la chambre, ce qui fait que je ne prend pas de précautions.

 Après notre promenade de l'après midi (dans un brouillard qui ne s'est pas levé de la journée), Europe va jeter son coup d'œil habituel dans la chambre et revient se coucher sur son coussin préféré. Haendel dort près du fauteuil de Michel, une croquette bien posée à 50 cm de distance, Feedback est déjà dans le grand coussin à l'autre bout de la pièce, Gluck, Jolas et Jarouska sont restés dehors.

Brusquement, Europe bondit en direction du fauteuil en gémissant : Be Wa est là, couchée en rond et elle n'a pas l'intention de partir. C'est trop tard pour essayer de les séparer, je n'ai plus qu'à espérer que tout se passe pas trop mal.

-

 Feedback a dressé la tête en réalisant qu'il y a quelque chose d'intéressant mais il accepte facilement de sortir, je préfère que l'explication chat/léo ne se passe qu'en duo.

-

 Haendel a repris une position détendue et, heureusement, il ne cherche pas à protéger le chat en pédalant dans le vide pour se lever et/ou en poussant des hurlements et/ou en donnant des coups de tête à tout va. Au passage je confisque la croquette pour qu'elle ne serve pas de transfert de tension si par hasard Europe a besoin de se défouler.

Europe va essayer différents styles d'approche du très doux au plus contondant, et, quand cela ne convient pas à Be Wa, je l'entends ronfler doucement ou j'aperçois une patte griffue qui dépasse lentement du fauteuil,  indiquant les limites à ne pas dépasser. Dans ce cas, à ma grande surprise Europe recule tout doucement ou s'assoit.

---

-

Depuis qu'ils sont au Pli du Soleil, la réputation de chiens mordeurs qui collait à la peau d'Europe et Feedback semble avoir disparue, ils sont devenus sociables avec le reste de la meute (ou presque) et ils  accueillent nos invités avec beaucoup de manifestations de joie (nous restons vigilant avec les enfants). Ils ont un long passif de mésentente avec les chats largement entretenu par leurs maitres précédents et c'est le point le plus difficile à résoudre dans leur intégration au Pli car ils les confondent avec du gibier.  je suis d'autant plus contente de ma série de photos.

---

---

-

Europe est même capable d'être un peu distraite par des bruits extérieurs, ce qui me semble un signe positif. Pendant tout ce temps, Haendel est resté d'un calme olympien, ce qui est un exploit de sa part.

---

---

--

---

---

-

20 minutes, en tête à tête c'est long!!

Quand Be Wa s'est mise à  ronfler plus fort et Europe à s'énerver un peu, j'ai pensé qu'il valait mieux rester sur une note positive, j'ai fait sortir Europe en la félicitant et en lui donnant un petit bout de beurre (elle apprécie et j'espère qu'elle ne le verra pas comme un incitation à manger du chat). La rupture de la tension a été l'occasion d'une explosion de joie en voyant Michel qui revenait de faire des courses puis elle a fait rapidement le tour de la maison en passant par le petit jardin, elle a donné un petit coup de museau bien ciblé dans la poignet de la porte, un coup de patte dans la foulée pour l'ouvrir et elle est rentrée le plus naturellement possible, pour retrouver "son chat". Be Wa n'avait même pas daignée repartir dans la chambre, elle s'était glissé derrière la télévision. Europe l'a vite retrouvée. Cette fois nous l'avons fait sortir pour de bon avant que la télévision  et le chat ne se transforment en objets volants.

-

11/12/2016

Don Gio préfère dormir au calme  dans la pièce des hirondelles et apprécie le confort d'un coussin et d'une couverture qu'il peut téter. Be Bop a décidé de quitter la chambre et de venir dormir contre lui après avoir fait sa toilette.

 

-

Be Wa et Dièse dorment dans la chambre. Be Wa se lève et sort par la chatière. Le battant se rabat derrière elle avec un petit claquement sec. Europe dresse les oreilles. Un moment après, de nouveau  le claquement, c'est Be Wa qui rentre. Europe s'assoit sur son coussin et attend. Du fond de son couloir Be Wa aperçoit Be Bop et Don Gio côte à côte. Je suppose que dans sa tête cela veut dire que Feedback et Europe sont chez eux. Be Wa entre franchement et tranquillement dans la cuisine, pile en voyant Europe assise sur le coussin qui la regarde attentivement. Be Wa fait demi-tour en direction de la chambre, sans courir pour ne pas stimuler l'instinct de chasse d'Europe. Europe avance à petits pas dans sa direction. A l'entrée de la pièce aux hirondelles elle pile à son tour en voyant Be Bop sur le coussin. De ma place je vois son popotin encore dans ma pièce alors que le reste du corps est étiré et plongeant, sa tête doit être au niveau de celle de Be Bop. Quelques minutes  de statique puis un bruit de pédalage et la marche d'Europe reprend à petits pas en direction de la chambre. Petits gémissements passionnés puis je vois réapparaitre Europe toujours avec la même démarche. Elle rejoint son coussin et reprend son sommeil. les 3 chats dorment maintenant dans la chambre.

-

16/12/2016

Chaque soir, dès qu'Europe et Feedback retournent chez eux, le chats réapparaissent et rétablissent le contact avec les chiens présents

-

Page précédente   Page suivante